Spanish Italian      





PAGE D'ACCUEIL     

COMPAGNIES D'ASSURANCE          

PLANS DE SANTÉ        

COMMENT CHOISIR        

RESSOURCES          

À PROPOS DE NOUS          

CONTACTEZ-NOUS          

DEMANDER UN DEVIS GRATUIT          

 

Calculs rénaux

 

Top

Calculs rénaux : quelles en sont les causes?

  Les calculs rénaux, également appelé néphrolithe ou urolithe, sont de petites agrégats durs de minéraux et de cristaux de sel qui peuvent se former dans n'importe quelle partie du tractus urinaire, mais plus fréquemment dans les reins. Normalement, les minéraux et les sels contenus dans l'urine ne forment pas de cristaux, mais sont dissous dans la partie aqueuse de l'urine en raison de la présence, dans l'urine, de certaines substances qui inhibent la formation de cristaux. Cependant, la capacité de l'urine à maintenir les minéraux et les sels en solution n'est pas infaillible et, quand leur concentration dépasse un certain niveau critique, la formation de calculs rénaux peut se produire.

 La formation des calculs rénaux est un processus en deux étapes : d'abord un noyau de cristal submicroscopique se forme en précipité à partir de la solution. Ensuite, différentes particules de cristal s'accroissent et s'agrègent pour former une pierre (ou calcul) de taille variable. Les plus petits calculs sont généralement capables de passer librement à travers les voies urinaires pour être expulsés à l'extérieur du corps, tandis que les plus grands sont souvent retenus dans les voies urinaires et ont généralement besoin d'être dissous médicalement ou enlevés chirurgicalement.  

 Généralement les symptômes apparaissent lorsque des calculs passent du rein à l'uretère, qui est le tube de petit diamètre qui relie le rein à la vessie. Le signe le plus caractéristique est une douleur intense dans la région lombaire, s'étendant à la hanche et à la région de l'aine lorsque le calcul traverse les voies urinaires. D'autres symptômes et signes incluent les nausées, vomissements, du sang dans les urines, douleur à la miction et parfois la fièvre.

L'importance des autres facteurs dans les calculs rénaux

  Les calculs rénaux peuvent être causés par une variété de facteurs (génétiques, alimentaires ou infectieux) et varient le plus souvent dans leur composition chimique en fonction de la cause. Les calculs de calcium (qui sont généralement composés principalement d'oxalate de calcium) sont les calculs les plus fréquents chez les personnes. Ils résultent généralement d'une augmentation de la concentration de calcium ou d'oxalate dans l'urine pour diverses raisons, qui sont une consommation excessive d'aliments contenant de l'oxalate (comme les épinards, noix, chocolat, pommes de terre, fèves de soja et fraises), des apports élevés en vitamine D contenue des compléments alimentaires et certains troubles digestifs qui provoquent une augmentation de l'absorption de calcium ou d'oxalate de l'intestin. D'autres types de calculs rénaux peuvent être provoqués par des infections urinaires (calculs de struvite), une déshydratation ou apport élevé en protéines (calculs d'acide urique) ou certains troubles héréditaires du métabolisme, comme la cystinurie qui provoque une excrétion excessive de l'acide aminé cystine dans l'urine conduisant à la formation de calculs de cystine.  

 Le traitement * des calculs rénaux varie en fonction de la taille de ces derniers et de la sévérité des symptômes. Lorsque les calculs sont de petite taille et ne provoquent aucun symptôme ou seulement un léger inconfort et un douleur faible, boire 2-3 litrès d'eau par jour est habituellement suffisant pour traiter la maladie, en permettant aux calculs de transiter spontanément. Dans ce cas, une légère douleur ou gêne causée par le passage des calculs peut être contrôlée efficacement en prenant des analgésiques.

 Toutefois, lorsque les calculs sont trop grands pour passer ou entraînent des symptômes graves tels que des saignements urinaires ou des dommages aux reins, le traitement est habituellement plus invasive et peut entraîner la rupture de calculs avec des ondes sonores (afin de réduire les calculs en petits fragments facilement éliminables) ou, en alternatif, leur ablation chirurgicale ou endoscopique.

  Les calculs rénaux sont souvent récurrents. Pour cette raison, la plupart des patients doivent prendre des mesures préventives après le traitement afin d'éviter la répétition. La prévention des calculs rénaux implique généralement des changements de mode de vie et alimentaires, tels que boire beaucoup d'eau chaque jour, éviter ou limiter les aliments riches en oxalate, réduire les protéines animales dans l'alimentation et prendre les compléments de calcium avec précaution. En outre, certains médicaments (tels que des agents alcalinisant l'urine ou antibiotiques) peuvent être prescrits par le médecin pour réduire le risque de formation de calculs rénaux.

 Les personnes atteintes de calculs rénaux ou à risque devraient être couvertes par un plan approprié de santé internationale d'assurance avant que les calculs rénaux ne surviennent, afin de couvrir le coût éventuel du traitement thérapeutique ou préventif au cas où vous souffriez de calculs rénaux.



Si vous voulez vous protéger vous et votre famille des maladies imprévues, vous pouvez nous demander un devis gratuit; nous vous aiderons à choisir le plan santé international le plus approprié.
 

 International Health insurance plans est un courtier en assurance santé globale. Nous avons construit de bon rapports avec les plus grandes compagnies d'assurance médicale internationales. Nous vous offrons des conseils gratuits pour vous aider à choisir votre assurance médicale personnalisée parmi la palette de solutions relatives à l'assurance santé internationale. Vous pourriez également nous contactez. Nos devis sont entierement gratuits.

* Toujours demander le conseil professionnel d'un medecin qualifié avant de vous soumettre à tout traitement médical.



Line
Copyright 2009~2020 International Health Insurance Plans. All rights reserved